Aventures océanographiques

Aventures océanographiques
Par une présentation exceptionnelle de 25 maquettes et 15 aquarelles, l'Aquarium rend hommage aux aventures scientifiques maritimes. Vous pourrez admirer les navires et sous-marins scientifiques français, observer leur évolution, comprendre les enjeux de l'exploration de l'océan et ressentir l'engagement passionné des marins et scientifiques !

L'exposition Aventures océanographiques retrace les évolutions des navires et sous-marins océanographiques français, depuis l'époque des grandes explorations géographiques du 15ème siècle jusqu'aux navires océanographiques actuels et en projet.

Pour la première fois en France sont rassemblées des maquettes de navires et d'engins provenant de très nombreux partenaires publics et privés : navires d'exploration historiques, navires de légende fondateurs de l'océanographie moderne, navires de la Flotte océanographique française, sous-marins français historiques et actuels, nouveaux navires océanographiques de la société civile, et projets pour les années à venir comme le Polar Pod de Jean-Louis Etienne.

Une quinzaine d'aquarelles de Pierre Raffin-Caboisse, artiste peintre navigateur et membre de la société des artistes français complètent cette magnifique collection.

L'Espérance et la Recherche, au temps des naturalistes

Aquarelle l'Espérance et la Recherche

Aquarelle L'Espérance et la Recherche © Pierre Raffin-Caboisse

À bord de ces gabarres, Joseph Antoine Bruny d'Entrecasteaux part en 1791 à la recherche de l'expédition de Jean-François de La Pérouse, porté disparu avec ses deux navires La Boussole et l'Astrolabe. En mai 1793, l'Espérance et la Recherche passent au large de Vanikoro dans le Pacifique, sans se douter que c'est le lieu du naufrage des navires de La Pérouse. Malgré les signaux de fumée émis par les rescapés, les vaisseaux ne s'arrêtent pas et continuent leur route.

Mais grâce aux nombreux savants embarqués (dessinateurs, naturalistes, minéralogistes, géographes, hydrographes) l'expédition sera un grand succès scientifique et rapportera de nombreuses connaissances des îles de l'Océan Indien, dont plusieurs portent le nom des membres de l'expédition. En particulier, les récoltes botaniques seront très riches et alimenteront les collections du Muséum national d’Histoire naturelle.

Malgré cela, l'expédition subira de nombreuses difficultés dont la mort d'Entrecastaux victime du scorbut, une terrible maladie due à la privation de vitamines.

23 maquettes, 16 aquarelles, 5 vidéos et 6 témoignages audio constituent le coeur de l'exposition Aventures océanographiques. En voici quelques-uns présentés ici.

   

- Le Marion-Dufresne, à la fois navire scientifique et ravitailleur
- Le Nautile, submersible emblématique de l'Ifremer
- Tara, un voilier pour la planète
- Jean-Louis Etienne, l'explorateur des pôles, l'observateur des mers