DES HOMMES ET DES BAGNES

DES HOMMES ET DES BAGNES

Éditeur : Libertalia

ISBN : 978-2-918059-55-4
Reliure : Relié sous jaquette
Description : 339 pages; (25 x 18 cm)
32,00 €
Ajout
panier
Disponible

  Résumé

«Un par un, ils montent vacillants à bord de La Loire,
secoués des premiers spasmes du terrible mal de mer,
cramponnés à la corde de la coupée. Péniblement
soutenus par des camarades, certains, d'une pâleur
de cadavre, anéantis par ce balancement continu des
lames, sont hissés sur le pont comme des colis informes.
La plupart étonnent par leur jeunesse. Affublés d'un
pantalon trop long, d'une casaque de laine lourde et
flottante, on dirait des gosses, mal vêtus dans les effets
de leurs parents. Ils sont pitoyables et l'on se demande
avec anxiété quels horribles crimes ces enfants ont bien
pu commettre pour être bannis à jamais de la société.»

Léon Collin (1880-1970) a parcouru toutes les
mers du globe et tout l'Empire français. Armé
d'un appareil photo et d'un carnet de notes,
ce médecin militaire consigne ce qu'il voit,
recueille témoignages, lettres et poèmes parfois,
cherche à comprendre ce que son objectif saisit.
Mais rien n'avait préparé ce fils de négociant
en vin à affronter le spectacle de l'enfer carcéral
des colonies de Guyane (de 1906 à 1910) et de
Nouvelle-Calédonie (de 1910 à 1913). Rien, pas
même la boue des tranchées de la Première Guerre
mondiale ni les horreurs de la Seconde, ne semble
l'avoir autant impressionné.

Les carnets retrouvés du docteur Collin, riches
de 130 photographies inédites, constituent un
document exceptionnel.