UNE AUTRE HISTOIRE MARITIME À LA MARTINIQUE

UNE AUTRE HISTOIRE MARITIME À LA MARTINIQUE

Éditeur : Orphie

Collection : Le grand livre
ISBN : 978-2-87763-799-2
Reliure : Cartonné
Description : 203 pages; (25 x 17 cm)
22,00 €
Ajout
panier
Disponible sur commande

  Résumé

Le grand livre d'une autre histoire Maritime à la Martinique

L'histoire croisée des yoles

Au XVIIIe siècle, durant toute la période des guerres délocalisées des puissances européennes en mer des Caraïbes, certaines îles sont devenues des chantiers navals comme : la Martinique, Béquia, Antigue, Petite Martinique,...

Déjà, en 1678 les deux généraux de Baas et le comte de Blénac ont en projet la construction d'un port au Fort Royal sur le site du Carénage à la Martinique. L'art naval des indigènes amérindiens avec la colonisation va rentrer dans l'ère de l'échange avec l'arrivée des engagés charpentiers de marine française, irlandaise et des esclaves. L'idée d'une culture navale amérindienne qui est restée figée au XVIIe siècle selon la littérature pittoresque, demeure fausse. Les exemples du canot passager et de la yole de la Martinique sont les preuves de mutation et d'intégration d'art naval étranger.