LES BRETONS

LES BRETONS

Éditeur : HD ateliers Henry Dougier

Collection : Lignes de vie d'un peuple
ISBN : 979-10-312-0218-1
Thème : Voyages
Reliure : Broché
Description : 144 pages; (20 x 14 cm)
12,00 €
Ajout
panier
Disponible sur commande

  Résumé

Les bretons

Entre terre et mer, nouvelles technologies et coiffes bigoudènes, world music et élevages de cochons, la Bretagne est indubitablement terre de contrastes. C'est aussi une région dont les habitants ne manquent ni d'audace ni de créativité. À travers une sélection - forcément subjective - de portraits témoignant de la diversité des talents qui irriguent la péninsule, c'est de cette Bretagne dont il est ici question, insolite et généreuse, ouverte et forte d'une identité affirmée. Où l'on découvre les rythmes du « kan ha beatbox » et le goût des sushis d'Armorique, l'ingéniosité des sextoys connectés comme le retour du transport à la voile ou les success stories de la « Breizh Valley ».

Céline Boyer, artiste photographe, a invité des personnes d'origines différentes à témoigner sur leurs ancêtres, leurs racines. La série de photographies Empreintes (publiée aux éditions Parenthèses en 2013) mêle le tracé cartographique de leurs origines au « portrait » d'une main à chaque fois unique.

Emblématique, cette main personnifie la collection « Lignes de vie d'un peuple » centrée sur la vie réelle des gens. En couverture, la main de Louri, Bretonne :

Louri, 26 ans, témoigne :

La Bretagne, c'est mon histoire parce qu'elle a écrit le parcours de ma famille. Depuis plusieurs générations, nous participons à son épanouissement et à sa reconnaissance à travers son histoire, sa langue, ses arts, ses musiques, son patrimoine...

Mes grands-parents, militants et défenseurs de la Bretagne, se sont battus pour préserver cette culture. Ils ont su transmettre à leurs enfants et petits-enfants la richesse et la beauté de cette région.

La Bretagne, c'est ma région parce que mes souvenirs d'hier et de demain sont et seront entre terre et mer, entre Rennes et le Finistère. Quand je quitte Paris, je retourne chez moi à Rennes, lorsque je vais au penn ar bed, au « bout du monde », et que je me retrouve face aux vagues, je reprends racines.

La Bretagne, c'est aussi mon identité parce que la culture bretonne a participé à ma construction personnelle. Mon sentiment breton ne réside pas dans la langue puisque je suis la seule de ma famille à ne pas la parler. Il est présent en moi car d'autres éléments de la culture constituent mon identité. La culture bretonne n'est pas figée, elle est dynamique et s'illustre par les idées de partage, de convivialité et de générosité. C'est certainement pour cela que cette région a su résister et perdurer. Il suffit de venir lors d'une soirée dansante (le fameux fest-noz) pour découvrir au-delà de la langue, la musique et la danse bretonnes, le bon accueil des Bretons. Nos danses traditionnelles, se constituant comme un cercle ouvert et collectif, invitent chacun à venir danser et à partager l'expérience. Ne pas connaître les pas de danse n'a pas son importance, l'essentiel est que vous puissiez profiter du moment. Ici ou ailleurs, les Bretons savent transmettre et faire aimer leur culture, et c'est pour cela que la Bretagne restera vivante.

À ma grand-mère et ma tante.