LES MESSAGERIES MARITIMES

LES MESSAGERIES MARITIMES

Éditeur : Presses de l'Université Paris-Sorbonne

Collection : Histoire maritime
ISBN : 978-2-84050-479-5
Reliure : Broché
Description : 839 pages; (24 x 16 cm)
45,00 €
Ajout
panier
Disponible

  Résumé

L'attrait des croisières et
des paquebots de rêve ou de
légende, qui flottent encore
dans les imaginaires, ne doit
pas occulter l'origine première
des grandes compagnies
de navigation marchandes,
telle que la Compagnie des
Messageries Maritimes, dont
la création en 1851 résulta à la
fois de la révolution technique de la vapeur, du grand mouvement industriel,
bancaire et commercial de la seconde moitié du XIXe siècle et d'une volonté
politique de l'État, désireux de se doter d'une marine marchande moderne à
l'égale de la Grande Bretagne.

Ce livre relate l'une des pages les plus riches du shipping en France, en
retraçant l'essor, de 1851 à 1894, de la Compagnie des Messageries Maritimes,
qui fut la première compagnie de navigation française de grande taille et l'une
des plus importantes que la nation ait connue. Il étudie l'internationalisation
rapide des Messageries Maritimes, qui, en tant qu'armement commercial,
étendirent leur réseau sur l'ensemble des océans du globe, contribuant ainsi
à la défense du pavillon français et épousant les grands flux commerciaux
et migratoires du monde. Rayonnant de Marseille jusqu'aux confins de la
Méditerranée, de l'océan Indien, du Pacifique et de l'Atlantique, à destination
de l'Indochine, de la Chine, du Japon, de l'Australie et de l'Amérique Latine,
les lignes créées par les Messageries Maritimes n'apparaissent-elles pas comme
les deux mains de la France qui se rejoignent à l'autre bout de la terre ?

Il est en outre question de la naissance des concessions de service
public dans le secteur des transports par mer, des premières lignes postales
régulières aux dessertes entre la métropole et l'empire colonial. À partir de
sources inédites et des apports de la comptabilité d'entreprise, sont définies la
croissance, l'organisation et la stratégie d'une entreprise capitaliste pionnière
dans sa branche. Enfin, l'ouvrage n'omet pas une étude sociale de la vie des
hommes, équipages et passagers, embarqués à bord des paquebots, fleurons
de la marine marchande française du XIXe siècle.