LORIENT, VILLE PORTUAIRE

LORIENT, VILLE PORTUAIRE

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Beaux-livres
ISBN : 978-2-7535-5689-8
Thème : Littoral
Reliure : Relié
Description : 398 pages; (29 x 23 cm)
39,00 €
Ajout
panier
Disponible

  Résumé

Lorient

Ville portuaire

Une nouvelle histoire des origines à nos jours

Depuis 350 ans, l'avenir de Lorient s'est toujours joué autour de ses ports. Ville deux fois nouvelle à trois siècles d'intervalle, Lorient s'est bâtie, développée, puis a été reconstruite par l'économie maritime. Ce livre se donne pour objet d'offrir une interprétation de cette trajectoire originale, de 1666 à 2016, à travers celle du développement portuaire qui permet de suivre les mutations économiques et sociales, le jeu des acteurs et les transformations de la cité.

Au XVIIIe siècle, le premier modèle fut celui du commerce colonial et d'un port qui connut dès sa fondation un horizon mondial avec la Compagnie des Indes. Le second fut celui de la construction navale à l'heure de la révolution industrielle et de la grande mutation des flottes de guerre, passant peu à peu, au XIXe siècle, des vaisseaux de ligne en bois aux cuirassés. Au début du XXe siècle, ce modèle se complète et pousse sa diversification par le commerce du charbon et les débuts du chalutage à vapeur avec la création du port de pêche industriel de Keroman qui devient très vite le second de France, et le développement du port de commerce du côté de l'anse de Kergroise. Les années 1940 marquent la fin d'un premier cycle d'urbanisation. Devenue un objectif stratégique de premier ordre avec la construction de la principale base de sous-marins du Reich, Lorient est totalement dévastée par les bombardements de 1943. En 1945 s'ouvre une période de refondation qui va durer près de cinq décennies. C'est une nouvelle fois par les activités maritimes que Lorient renaît de ses cendres, en s'appuyant sur le port militaire et l'arsenal ; le port de pêche de Keroman, quant à lui, connaît une pleine prospérité, et celui de Kergroise poursuit son développement. Dans le courant des années 1990, le lancement des restructurations de la Défense marque de façon irréversible la fin du modèle hérité des fondements colbertistes de la cité. S'ouvre alors le temps des mutations structurelles. Après avoir réussi dans un temps record la reconversion en pôle nautique de son ancienne base de sous-marins, la décennie 2010 ouvre Lorient vers de nouveaux horizons maritimes et urbains.