GÉOPOÉTIQUE DES CONFINS

GÉOPOÉTIQUE DES CONFINS

Éditeur : Presses universitaires de Rennes

Collection : Interférences
ISBN : 978-2-7535-6529-6
Reliure : Broché
Description : 216 pages; (21 x 16 cm)
20,00 €
Ajout
panier
Disponible

  Résumé

Géopoétique des confins

La géopoétique inscrit au coeur de ses préoccupations le rapport à la terre, au monde, au dehors. La trajectoire suivie dans cet ouvrage va du regard sur les marges et les lointains jusqu'aux limites qui séparent les cultures, pour se déplacer finalement de l'autre côté des frontières, pour entendre des voix jaillissant des confins, celles des littératures nomades et inuits ayant émergé au cours du XXe siècle ; entre les deux, des écrivains, voyageurs et/ou géographes, qui arpentent les territoires à la recherche d'une plus grande harmonie avec l'univers, qui revendiquent le métissage ou qui remettent en question certains préjugés tenaces. Loin d'être vides, ces espaces immenses sont au contraire remplis de vie animale, végétale et humaine, remplis de pierre et de silence. Ce renversement de perspective s'appuie sur l'analyse de corpus diversifiés, où se côtoient la poésie de Kenneth White, Jean Morisset, François Turcot, Aqqaluk Lynge, Taqralik Partridge, Vicky Simigak ; les récits de voyage de Pierre Loti, Isabelle Eberhardt, Benjamin Péret, Jésus Paes Loureiro, Sylvain Tesson ; les romans de Marie Le Franc,Francine Ouellette, Ibrahim Al Koni, J.-M.G. Le Clézio, Markoosie Patsauq ; le recit de Mitiarjuk Nappaaluk et les essais d'Alootook Ipellie et Zebedee Nungak.