LA PÊCHE AU HARENG

LA PÊCHE AU HARENG

Éditeur : Ed. des Falaises

Collection : Peintures et aquarelles
ISBN : 978-2-84811-106-3
Reliure : Relié sous jaquette
Description : 64 pages; (17 x 23 cm)
14,30 €
Ajout
panier
Disponible

  Résumé

La grande pêche, celle de la morue à Terre-Neuve, a été
racontée par de nombreux historiens et un certain nombre
d'acteurs (capitaines ou marins) en ont témoigné. Sa notoriété,
son image, toujours fortes, ont durablement marqué les esprits.
La pêche au hareng, c'est une autre histoire. Trop proche, moins
exportatrice et moins connue que sa concurrente, elle a été
l'occasion de peu de témoignages.

Léon Bénard, 98 ans, est probablement le dernier acteur
vivant à pouvoir parler de cette pêche telle qu'elle a été pratiquée
l'hiver en Manche entre les années 1920 et les années 50.
La pêche se faisait à partir de bateaux adaptés, les drifters, en
utilisant des filets dérivants de plusieurs kilomètres de long.
La dureté du métier n'avait rien à envier à celle des pêcheurs
de morue.

En marge d'un texte réalisé à partir d'entretiens, Yannick
Nazé a largement illustré (aquarelles, dessins, photos) ce
livre qui fait découvrir un type de pêche largement méconnu
et oublié.